750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En direct d'Athènes

En direct d'Athènes

Miam, nostimiam ! (Recettes surtout grecques d'une Française à Athènes)


La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes

Publié par MaryAthenes sur 6 Mars 2021, 13:28pm

Catégories : #CONFITURE, #MARMELADE, #ORANGE

 

Ceux d'entre vous qui ont déjà fréquenté les rues d'Athènes auront remarqué la quantité d'arbres chargés d'oranges le long des trottoirs...

Lorsque ces arbres sont en fleurs, ils embaument les rues de ce doux parfum printanier si enivrant...

Et lorsque les fruits arrivent à mâturité, ils les embellissent de leur couleur...

 

La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes
La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes
La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes
La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes
La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes
La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes

Ces arbres sont si beaux qu'il m'est déjà arrivé de m'arrêter pour les admirer et m'en émerveiller face à la rondeur des fruits, leur oranger soutenu, leur répartition si équilibrée dans le feuillage...

 

Bref, je suis amoureuse de ma ville et ces beaux arbres fruitiers y sont certainement pour quelque chose !

 

Je me suis longtemps demandé pourquoi on avait planté des arbres dont les fruits sont immangeables. Ces orangers donnent des oranges amères et personne ne semble s'intéresser au sort de tous ces fruits, finissant dans les rigoles ou sous les voitures... Les oranges amères, bigarades ou oranges de Séville, appelées ici "nerantzia" sont pourtant les premières oranges connues chez nous dès l'époque médiévale et elles entrent dans la composition de la marmelade d'oranges mais aussi du vin d'orange. J'ai lu récemment qu'on pouvait aussi en faire de la crème à la façon du lemon curd.

 

J'ai donc essayé la marmelade d'oranges amères en ramassant trois jolies oranges lors d'une promenade. J'ai trouvé la recette sur le blog de Pascale Weeks que j'apprécie beaucoup pour la fiabilité de ses recettes. Je vous la donne ci-dessous telle que la donne Pascale.

La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes

Ingrédients :

Pour 5 pots

675 g d’oranges amères bio (poids avec la peau)
1 orange à jus
1,6 litre d’eau
1 kg de sucre
1 pincée de sel


 

La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes
La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes
La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes

Préparation :

Couper les oranges en deux, les presser et en récupérer les pépins et le jus.
Verser le jus dans une cocotte, mettre les pépins dans une mousseline ou dans une boule à thé et les ajouter au jus dans la casserole.
Ajouter l’eau.
Jeter l’écorce de l’orange à jus mais conserver les écorces des oranges amères.
Couper chaque morceau en deux puis en lanières.
Les ajouter dans la cocotte avec la pincée de sel puis porter à ébullition.
Baisser le feu puis laisser frémir pendant 20 minutes.
Hors du feu, ajouter le sucre, mélanger puis couvrir.
Laisser reposer pendant 12 heures environ.
Porter à nouveau à ébullition puis baisser le feu à feu moyen.
Faire cuire jusqu’à ce que la marmelade prenne, en mélangeant de temps en temps (la cuisson prend environ 30 minutes).
Au bout de 10 minutes de cuisson, retirer les pépins.
Faire le test en déposant un peu de liquide sur une assiette bien froide, le liquide doit s’arrêter de couler en 1 ou 2 secondes.
Versez dans des bocaux stérilisés, fermez et laissez refroidir.

La marmelade d'oranges amères ou le cadeau des rues athéniennes

Référencement sur Recettes de cuisine : cuisine grecque, Grece, bocaux, orange, marmelade, vegetarien, vege, careme, vegan

**** ** ***** * *** * ***** ** ****

 

J'ai décidé de supprimer les publicités.

 

 

Elles sont devenues extrêmement intrusives et sont un obstacle à votre confort de navigation sur le blog.
 
J'ai la possibilité de faire ce choix en payant un abonnement annuel à ma plateforme d'hébergement.
 
D'ici la fin du mois d'avril 2021, les publicités seront totalement supprimées de ce blog.
 
Si vous souhaitez soutenir "En direct d'Athènes"
avec un don aussi minime soit-il,
vous pourrez le faire en toute sécurité en cliquant ici
 
 
Merci pour vos visites sur le blog et pour votre soutien depuis 2008.
 
 
Gourmandement vôtre,
MaryAthenes-Nostimiam
 
 
Ne ratez aucune recette, inscrivez-vous à la newsletter d' "En direct d'Athènes"!
 
Suivez-moi sur Facebook : @MaryAthenes
 
Suivez-moi sur Instagram : macuisineendirectdathenes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Quel régal ce doit être
Répondre
M
j'avais, moi aussi, gouté ces oranges qu'effectivement personne ne ramassait,et j'avais compris pourquoi....malheureusement je ne sais pas quand je pourrais retourner en Grèce pour essayer cette recette, je la garde au cas ou ??? et aussi pour la partager avec des amis.
Merci.
Répondre
L
Une bonne suggestion ...
Répondre
A
Bonjour,
En effet arbres magnifiques et qui embaument tellement. Dans les rues de certaines petites villes italiennes, les rues sont aussi plantées d'orangers, j'ai fait comme vous ramasser quelques fruits pour la marmelade, voilà une nouvelle façon de faire pour moi Bon dimanche
Répondre
R
Une très bonne idée et en plus pas couteuse vu qu'elle sont gratuites si au moins plus de femmes en profitais! Bisous doux weekend
Répondre

Archives

Articles récents